Accueil ACTU MONDE Légalisation du cannabis : L’Etat de New York s’engage dans la course

Légalisation du cannabis : L’Etat de New York s’engage dans la course

La répression de la consommation et de la production du cannabis engagées par plusieurs Etats, commence à s’essouffler peu à peu. On assiste tantôt à la dépénalisation du cannabis, tantôt à sa légalisation.

Plusieurs Etats américains se sont illustrés dans ce sens. Le dernier en date est l’Etat de New York qui a clairement annoncé son intention de légaliser le cannabis, par le biais de son gouverneur Cuomo. Les arguments mis en valeur ne manqueront pas de vous surprendre.

Légaliser le cannabis pour stimuler l’économie

Cette proposition de légaliser le cannabis intervient dans un contexte où l’Etat de New York est confronté à un déficit de 59 milliards de dollars, en raison des conséquences de la pandémie du COVID.

La légalisation du cannabis aura donc pour effet de relancer l’économie new yorkaise, en générant des recettes fiscales et des emplois divers. C’est ce qui ressort des propos tenus par le gouverneur Cuomo lui-même, à l’occasion de son discours sur le bilan annuel de l’Etat de New York.

A sa suite, Nick Kovacevich, PDG de KushCo Holdings, une entreprise spécialisée dans les produits et solutions d’emballage à des clients opérant dans le cannabis, a fait remarquer que le cannabis avait un potentiel financier incroyable.

Adopter une alimentation équilibrée avec des fruits

A l’instar de la Californie, du Colorado ou de l’Etat de Washington, les revenus générés par le cannabis à New York, peuvent rapporter environ 1 milliard de dollars, selon Nick Kovacevich.

Par ailleurs, ce dernier a également affirmé que le cannabis est un important générateur de main d’œuvre. Il va créer une forte densité de main d’œuvre, car l’Etat de New York pourra, à la faveur de cette légalisation, cultiver et produire sa propre filière de cannabis.

Légaliser le cannabis pour décongestionner les prisons

Il est connu que les Etats-Unis ont la plus grande population carcérale au monde estimée à 2,3 millions d’Américains. Les détenus pour les atteintes à la législation sur les stupéfiants constituent également une masse importante de la population new yorkaise.

Selon le gouverneur Cuomo, la forte répression sur l’usage ou la consommation du cannabis a entraîné la stigmatisation de la communauté noire, victime d’une surveillance et d’une incarcération excessives. Le PDG de KushCo Holdings a en effet déclaré que ce projet de légaliser le cannabis constitue donc « un pas dans la bonne direction pour réparer le tort qui a été fait aux victimes de la répression. En cela, la décision de légaliser le cannabis s’inscrit dans une politique de justice sociale.

Par ailleurs, le directeur général de « Your CBD Store » a fait constater que, en vertu de la similarité entre le cannabis et la marijuana, la légalisation du premier va forcément influencer la conception traditionnelle qu’on a sur l’autre.

Si ce projet de légalisation venait à voir le jour et que cette dynamique se poursuivait dans ses différents Etats, il y a de fortes chances que les Etats-Unis deviennent une plaque tournante de la production et de la consommation du cannabis dans le monde.

 

- Advertisment -

Articles populaires

Commentaires récents