Accueil ACTU MONDE Japon : Bientôt une autorisation pour l’utilisation des médicaments dérivés du cannabis ?

Japon : Bientôt une autorisation pour l’utilisation des médicaments dérivés du cannabis ?

Le Japon est connu pour sa législation très stricte en ce qui concerne la répression des stupéfiants. Mais un fait majeur semble désormais faire pencher la balance. En effet, jeudi dernier, un groupe d’experts s’est dit favorable à l’autorisation des médicaments dérivés du cannabis.

Recommandation du comité d’experts

La recommandation faite par le comité d’experts du ministère de la santé, jeudi dernier, incite à croire que ce pays très réfractaire au changement, pourrait peut-être amorcer une révision législative. Vous ne savez peut-être pas, mais certaines célébrités internationales ont également fait les frais de cette sévérité législative au Japon. C’est l’exemple de l’ancien Beatle Paul McCartney. Des fouilles ont permis de découvrir qu’il cachait de la marijuana dans ses bagages. Il n’en a pas fallu plus pour lui faire écoper de neuf jours de détention en 1980.

Mais alors, qu’en serait-il de l’usage récréatif du cannabis ?

En effet, la recommandation de ce comité n’implique pas une autorisation de l‘usage récréatif du cannabis. Autant dire que la politique de tolérance zéro propre au Japon en ce qui concerne le cannabis récréatif ne sera pas réformée. Des sources rapportent même que le comité d’experts du ministère de la santé, a contre toute attente, convié le gouvernement à durcir les règles relatives à l’usage non médical du cannabis.

Les raisons d’une éventuelle autorisation de médicaments à base de cannabis

De plus en plus de pays assouplissent leur légalisation portant sur la consommation des dérivés du cannabis. De même, de nombreuses études s’accordent à dire que le cannabis contiendrait une substance appelée cannabidiol (CBD). Cette dernière est dotée de plusieurs propriétés bénéfiques pour l’organisme humain.

Par ailleurs, si la réforme législative venait à voir le jour, elle permettrait de pallier le vide juridique qui s’observe de plus en plus au Japon en ce qui concerne la consommation du cannabis.

De même, le comité d’experts du ministère de la santé a proposé le remplacement de l’interdiction générale des plants de cannabis par celle du THC.

A présent, il faudrait attendre que ces différentes recommandations fassent l’objet d’un examen par le gouvernement. Si elles recueillent un avis favorable, il sera possible de procéder à la réforme législative tant attendue. Encore faudrait-il qu’un projet de loi ait été déposé et qu’il soit voté par le pouvoir législatif. Autant dire que les prochains mois nous réservent leur lot de surprises.

SourceLe soleil
- Advertisment -

Articles populaires

Commentaires récents