Accueil ACTU MONDE Etats-Unis : Mort d’un enfant américain après avoir consommé des gommes au THC

Etats-Unis : Mort d’un enfant américain après avoir consommé des gommes au THC

Meurtre et négligence criminelle… Ce sont les deux accusations portées contre une mère de Virginie qui a fait prendre par mégarde, une grande quantité de gommes de THC à son enfant. Malheureusement, il s’en est suivi, la mort de son fils.

Résumé des faits

Dorothy Annette Clements, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a été arrêtée par des détectives la semaine dernière. A travers un communiqué rendu public sur le réseau social Facebook, le bureau du Shérif du comté de Spotsylvania a fait savoir qu’elle était détenue sans caution.

En effet, le 6 mai dernier, Tanner, fils de Clements avait été transporté d’urgence à l’hôpital après qu’il a perdu connaissance. Malheureusement, deux jours plus tard, des sources proches des médias rapportent que l’enfant est passé de vie à trépas.

Il ressort des déclarations de Clements à la police qu’il ne restait qu’un seul bonbon contenant du CBD quand le petit enfant s’était approché du pot. Elle a également déclaré au centre antipoison, que son enfant n’avait consommé qu’une partie d’un bonbon. Cependant, la saisie du pot par la police a permis de savoir que le pot contenait plutôt des gommes au THC.

Les analyses de toxicologie ont révélé la présence de THC dans le système immunitaire de l’enfant. Selon le médecin traitant, si le petit garçon avait reçu des soins appropriés le plus tôt après avoir consommé les gommes au THC, le pire aurait pu être évité. Mais le problème, c’est que la maman avait déclaré que son enfant n’avait consommé que des bonbons au CBD.

Selon le bureau du médecin légiste en chef, la cause du décès était liée à la toxicité du delta-8-tétrahydrocannabinol. Une terrible nouvelle pour la mère du petit enfant qui avait déclaré avant son inculpation qu’elle pensait s’être procuré des gommes au CBD dans un magasin de Fredericksburg.

Le THC et le CBD sont en effet deux substances majoritaires qu’on retrouve dans le cannabis. Cependant, il existe des différences notables entre ces deux molécules. Le THC est en effet interdit par plusieurs législations. Il est classé dans la catégorie des drogues. Par contre, le CBD possède de nombreuses propriétés thérapeutiques. Il est 100% légal. Plusieurs études ont prouvé qu’il ne contient pas de substances nocives. L’agence anti dopage l’a dans un passé récent déclassé de la catégorie des stupéfiants. La Cour de Justice de l’Union Européenne a également jugé illégale l’interdiction du CBD en France.

SourceNews 24
- Advertisment -

Articles populaires

Commentaires récents