Accueil CBD Comment décarboxyler ses fleurs de CBD

Comment décarboxyler ses fleurs de CBD

Couramment appelée fleur de CBD, de nos jours, la fleur de chanvre fait partie des produits autorisés et légalisés parmi les extraits de plantes de cannabis, nombreux sont ceux qui l’utilise, mais qu’est-ce donc et comment s’en occuper ?

Après avoir découvert avec précision ce qu’est réellement la fleur de CBD, nous pourrons voir ensemble comment préparer cette fleur, si souvent délaissée. En effet, souvent utilisé en la fumant, de nombreux consommateurs oublient de la décarboxyler, pourtant cela est réellement nécessaire. Vous apprendrez à décarboxyler vos fleurs de chanvre au four, et en utilisant la méthode sous vide.
Alors, vous pourrez découvrir dès à présent tous nos conseils pour s’occuper comme il se doit de vos fleurs de CBD sans prendre le moindre risque sur le long terme, et même le court terme.

Qu’est-ce que la fleur de CBD ?

La fleur de CBD est un bourgeon de cannabis qui aide les gens à se détendre sans toutefois leur donner l’impression de planer, car elles ont une forte teneur en CBD et non en tétrahydrocannabinol ou THC qui est la principale molécule responsable des effets psychoactifs du cannabis, que l’État interdit encore aujourd’hui en France.

Ces plantes sont de plus en plus présentes sur le marché sous diverses formes on peut les trouver en huile de massage, tisanes… et ceux dans des buts bien précis comme des thérapies, des traitements médicaux et autres. D’ailleurs, saviez-vous que le CBD était vivement recommandé pour les douleurs menstruelles ou toute autre douleur d’inflammation grâce à leurs vertus ?

Il est aussi très facile de s’en procurer de nos jours plusieurs sites de ventes en ligne et même des boutiques en proposent. Il vous suffit juste d’être majeure. Attention, tout de même à vous procurer vos fleurs de chanvre sur un site fiable, et qui prouve sa légalité pour ne pas vous retrouver ennuyer dans le futur.
Cependant la vente de ces produits nécessite des processus de traitements de ces derniers afin d’assurer leurs bonnes qualités avant toute consommation, cela se fait à travers des opérations telles que la décarboxylation, que nous verrons ensuite.

Comment préparer sa fleur de CBD ?

De son abréviation décarbing, la décarboxylation, est un procédé à travers lequel on utilise la chaleur pour convertir les cannabinoïdes des plantes de leurs formes acides à leurs formes actives. Le décarbonage se fait en chauffant la fleur de CBD à une température relativement basse pendant une période de temps prolongé, ce processus vise à convertir la CBDa en CBD au niveau moléculaire on dit que les atomes de carbone se font éliminer des molécules de CBD d’où le terme Dé-carb.

Le décarbage, une étape indispensable
Le décarbage reste néanmoins une étape nécessaire, voire même indispensable, avant la fabrication des teintures des comestibles et des extractions de fleurs de chanvres. Le décarbage est nécessaire pour l’activation des cannabinoïdes.
Penser à l’ingérer sans le décarber au préalable est donc une mauvaise idée, cependant la plupart des consommateurs de cannabis pensent que le décarbage n’est pas obligatoire ou nécessaire, car la méthode la plus fréquente pour les consommateurs reste fumer, ainsi on le decarbe automatiquement comme sous-produit de la chaleur de combustion.

Cependant sans cette chaleur de combustion le décarbage est nécessaire, car si vous consommez de la fleur de chanvre sans la décarber au préalable vous n’obtiendrez pas tous les effets du CBD.

La fleur de chanvre: un élément riche en CBDa
En effet, la fleur de chanvre crue et sèche ne contient pas beaucoup de CBD (cannabidiol) qui est le cannabinoïde que la majeure partie des gens utilisent pour ingérer. Par contre, la fleur de chanvre crue et séchée détient plutôt du CBDa qui est la forme acide du CBD.
Il est bien vrai que cette forme possède ses propres avantages, mais les consommateurs de fleurs de CBD recherchent les effets du CBD pas ceux du CBDa, la fleur de chanvre se doit donc d’être décarbée au préalable afin de transformer le CBDa en CBD.

Par chance le décarbage est un processus des plus simples à réaliser, et tout le monde peut le faire chez soi à l’aide d’un four et d’une minuterie.
Le processus de décarbage de la fleur de chanvre

La décarboxylation des fleurs de CBD n’est pas très compliquée, de plus il existe de nombreuses manières d’effectuer une décarboxylation des fleurs de chanvres.
QUEL EST LE PROCESSUS DE DÉCARBOXYLATION AU FOUR ?
Le processus de décarbonatation au four de la fleur de chanvre est assez simple, il peut être résumé en six (6) étapes :
1-) préchauffez votre four à 110°C
2-) broyez vos fleurs de chanvres CBD, si vous ne possédez pas de moulin ou de broyeurs ce n’est pas grave diviser les en petits morceaux avec vos doigts et utiliser une carte de visite ou de crédit pour les couper en de plus petits morceaux
3-) étalez les différents morceaux de votre fleur de chanvre moulu sur une plaque en biscuit de façon à la disposé en une fine couche
4-) placez votre plaque à biscuit dans votre four sur une des grilles du milieu
5-) cuire au four durant 45 minutes entre 45 et 110°C, n’augmente pas la température, car vous risquez brûler tous les cannabinoïdes et ainsi vous vous retrouverez avec de simples herbes sèches sans véritables principes actifs… quel dommage
6-) Sortez du four et laissez refroidir, la fleur de chanvre se doit d’être brunâtre et sèche au toucher. Elle devrait également facilement s’effriter lorsqu’elle est roulée entre vos doigts.
Votre fleur de chanvre CBD est désormais décarboxylée et prête à être consommée ou utilisée selon vos besoins.
QUELLE AUTRE MÉTHODE DE DÉCARBOXYLATION AVONS-NOUS ?

Méthode de décarboxylation sous vide de l’herbe

Cette méthode de décarboxylation est encore appelée méthode au bain-marie, elle se fait en scellant sous vide le cannabis dans des sacs en plastique et le placer dans une marmite remplie d’eau. Cette méthode permet de décarboxyler complètement et uniformément la plante en évitant ainsi des risques de brûlures au cours du processus.
Pour ce procédé vous aurez besoin de : d’un cuiseur de précision, d’une marmite, d’un Grinder à herbe et d’un appareil à vide.
Tout d’abord commencer par effriter les mauvaises herbes, afin d’obtenir un grain grossier, mais pas trop fin.

Ensuite il vous faudra sceller les têtes effritées dans un sac en plastique thermocollant à l’aide de l’appareil à vide.
Mettez de l’eau dans la marmite et placez le cuiseur de précision sous vide à l’intérieur, régler la température à 95°C.
Une fois la température de l’eau désirée obtenue, placez le sachet dans la marmite pendant une heure. Par la suite il vous faudra juste retirer le sac de la marmite et ensuite les têtes.

Au vu de l’impact que prend la consommation des fleurs de chanvres CBD dans la vie courante, il serait bon de savoir de quoi il s’agit exactement et de maîtriser les différents procédés nécessaires avant sa consommation ou sa transformation en un quelconque produit.

La décarboxylation est donc un processus incontournable dans le traitement des fleurs de chanvres afin d’obtenir et de profiter de tous les effets bénéfiques du CBD à son taux maximum. Il existe plusieurs méthodes permettant d’effectuer une décarboxylation soi-même, c’est à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.

- Advertisment -

Articles populaires

Commentaires récents