Accueil ACTU MONDE Adoption du CBD par le Japon : Une première dans ce pays...

Adoption du CBD par le Japon : Une première dans ce pays si hostile au cannabis

Ces dernières années, de nombreux pays ont assoupli leur législation sur le cannabis. C’est le cas du Japon, un pays dans lequel le cannabis a toujours été considéré comme un sujet tabou. Désormais au Japon, il est tout à fait légal de consommer du CBD. L’information nous a été rapportée par nos confrères de TAIPEI TIMES.

Les raisons de l’assouplissement de la législation sur le cannabis au Japon

Au Japon, il existe des lois de tolérance zéro sur le cannabis. Les règles relatives à sa consommation sont très strictes. La stigmatisation sociale est également présente. Dans ce pays, seulement 1,4% environ des Japonais ont déclaré avoir essayé au moins une fois la marijuana. En France, ce pourcentage est estimé à 40% contre 50% aux Etats-Unis. Autant dire que le Japon n’est pas réellement le paradis rêvé pour les fumeurs.

Les raisons de cet assouplissement de la législation n’ont pas été rendues publiques. Mais tout porte à croire que cette décision s’inscrit dans le sciage des réformes opérées par de nombreux pays autrefois réticents à assouplir la législation.   

L’autre raison qui ne manque pas d’intérêt réside dans le fait que le CBD cristallise de nombreux enjeux financiers. Figurez-vous par exemple que l’industrie japonaise du CBD était estimée en 2019 à 59 millions de dollars. Il y a quatre ans, c’est-à-dire en 2015, ce marché représentait seulement 3 millions de dollars. Ces chiffres ont été communiqués par la société de recherche Visiongraph qui a son siège à Tokyo.

Que retenir de l’assouplissement de la législation sur le CBD au Japon ?

L’assouplissement de la législation relative au CBD ne doit pas faire penser que le Japon légalise le cannabis. L’utilisation illégale sera toujours réprimée. Il est ainsi de la consommation de la marijuana à des fins récréatives.

Le responsable du ministère japonais de la Santé a en effet tenu à rappeler que le THC contenu dans le cannabis peut sérieusement affecter la capacité d’apprentissage et le contrôle musculaire. Le risque de maladie mentale n’est pas à exclure.

Par ailleurs, il convient de noter que le gouvernement japonais a pour projet d’approuver des médicaments dérivés de la marijuana à des fins médicales.

Voilà qui marque un nouveau tournant dans la réglementation du cannabis dans un pays où la loi sur le contrôle du cannabis date de l’occupation américaine, c’est-à-dire après la Seconde Guerre mondiale.

- Advertisment -

Articles populaires

Commentaires récents